De 2004 à 2012

Dans différents lieux parisiens avec Transversales K, mouvement d’artistes, fondé par Catherine Poulain en 2004.

2010 à 2012: Conception et coordination de festivals thématiques à Le Carrosse, friche artistique à Paris, comprenant des expositions, installations, performances, débats, conférences, projections, spectacles, concerts.

2012: Au Musée du Montparnasse, Paris 14e, Résidence « Artivistes 12 » à l’invitation de Jean Digne et comprenant une exposition des travaux de douze artistes à laquelle participe Fred Forest sous forme d’une conférence.

Depuis 2017

Dans différents lieux parisiens, Evènements NAO (Now Artists Outsiders) en duo avec Alexis Denuy.

2017: « This is NAO » au Génie d’Alex, pont Alexandre III, lieu éphémère géré par Plateau urbain.

2018: « Fukushima expérience » au Théâtre de Verre, comprenant des performanceslive paintings, projections, conférences, dj sets.

2019: « Les deux ans de NAO » exposition des objets des performances réalisées dans la rue par Alexis Denuy et Catherine Poulain ainsi que des peintures, installations, photographies, projections vidéo des deux artistes et plusieurs intervenants.

« Un an NAO Gilet Jaune Champagne pour tous » à la Cave d’Edouard (Champagnes Edouard Martin) lancement de la cuvée spéciale NAO avec JB Trendy et I am Fez La vie en rose Paris 18e.

N.A.O. est un collectif d’artistes pluridisciplinaires  initié en 2017 par Alexis Denuy, créé en collaboration avec Catherine Poulain auquel vient s’adjoindre au fil des événements de nombreux artistes singuliers, l’art contemporain, les arts urbains, l’art outsider, les métiers d’art et produit des manifestations telles des expositions collectives de peintures, dessins, textiles, photographies, installations, ainsi que des performances, projections, conférences.

Présentation par Paul Ardenne, Critique et historien de l’Art contemporain :

Janvier 2019 « Il s’agit d’artistes plasticiens qui interviennent directement dans les manifestations en créant des œuvres d’art adaptées. On est vraiment au niveau de la rue, c’est la création d’une nouvelle dimension esthétique et activiste de la manifestation. Les artistes de NAO en lutte faisant valoir leur soutien à un mouvement social. Octobre 2019 « Je trouve ça très bien parce qu’ils ont initié quelque chose de très isolé dans le monde de l’art contemporain, ça serait une esthétique ou une poétique visuelle des gilets jaunes. Je me suis intéressé dans les arts plastiques à la question politique, aux formes et aux évolutions de l’engagement. On voit comment quand on s’engage d’une manière systémique, on doit accepter une partie du système avec laquelle on n’est pas forcément d’accord. La dernière évolution, celle à laquelle vous appartenez, née au vingtième siècle, c’est à l’Art contextuel, c’est à dire l’artiste réagit à des événements d’une manière improvisée logiquement à partir d’une réalité qui peut être non organisée, compulsive, chaotique même. Les gilets jaunes ça comptera historiquement pour de multiples raisons complexes. Des artistes contextuels, il y en a avant vous, il y en aura après vous mais vous êtes ceux du mouvement des gilets jaunes. Cela permet de voir comment un système de l’Art en France pouvait ou non trouver une caisse de résonance créatrice dans ce mouvement des gilets jaunes. Et NAO sont les quasi uniques représentants des artistes qui sont intervenus dans les manifestations. J’ai voulu voir comment, un art institutionnalisé très fortement comme est l’Art contemporain en France qui est un art qui se conditionne à travers un système, pouvait rester totalement imperméable au réel, au réel le plus immédiat alors que la plupart des artistes dans ce même système ne prétendent parler que du réel. Je remercie les NAO artistes outsiders. On voit une certaine solitude sur le plan de la représentation d’artistes en connexion avec le réel social. »

Présentation par Fred Forest, Fondateur de l’Art numérique sociologique :

En juillet 2018, à propos de l’action sous forme de performance Les artistes du 14 juillet « Rigueur, invention, charme, tout y est ». Il a proposé à NAO de porter sa parole et de le représenter à La Colonie lors du Meeting gilets jaunes en mars 2019 « Nous sommes dans l’obligation de ré-enchanter le monde, de le réinventer au lieu de contribuer à sa répétition. Les artistes plasticiens que nous sommes, doivent imposer une éthique dans l’art. J’ai accompli mon travail, social, politique et artistique, à vous maintenant de le poursuivre ». En octobre 2019, Fred Forest a renouvelé ses vœux « de pleine réussite dans vos combats combien proches des miens et de poursuite de vos engagements ». En janvier 2020 « Je signale à mon vernissage la présence d’artistes du collectif NAO qui reprennent le flambeau pour plus d’éthique dans l’art, ce qui me rassure sur le maintien et la validité de ces idées et leur amplification dans le futur. Leur engagement est exemplaire ! et je suis très sensible à leur fidélité sans faille. »